Entrepreneurs, je vous mets au défi...
Donnez-moi 3 mois et nous révélerons votre potentiel !

Spiritualité et entrepreneuriat: comment les concilier ?

Il est toujours difficile de savoir ce qui est bon ou non pour nous.

Quand on est enfant, on sait spontanément ce que l’on veut, on ne se pose pas la question du « est-ce bon pour nous? »

On le veut, c’est tout.

Et si on l’obtient , on fait l’expérience d’avoir obtenu cette chose tant convoitée.

enfant joyeux jouet

Mais quand on devient adulte, on commence à prendre des décisions que l’on appelle « raisonnées », c’est à dire que chacune de nos actions est choisie à travers notre perception de ce qui est bon ou mauvais pour nous.

Nous mettons en balance les Pour et les Contre et nous jugeons si oui ou non, cette chose est bonne pour nous.

Mais quel est le rapport avec la spiritualité ou l'entrepreneuriat ? 🤔

Eh bien certes, ce raisonnement adulte permet d’éviter de se retrouver dans des situations dangereuses ou qui pourraient nous faire souffrir et de protéger notre intégrité ainsi que celle de nos proches

Mais le contrecoup de notre nouveau filtre perceptif « adapté » au monde adulte et à la société est qu’il filtre également des possibilités de joie et de bonheur, des opportunités magnifiques auxquelles nous avons droit mais que nous ne voyons même plus par manque d’ouverture d’esprit.

1. Se reconnecter à soi: la puissance de l’intuition

Tout le contenu que je propose actuellement est centré sur le fait de permettre aux entrepreneurs de s’ouvrir et de se reconnecter à leur intuition profonde pour « reconnaître » ces opportunités et les saisir.

Et la spiritualité nous offre de formidables outils pour le faire: méditation, contemplation, yoga, introspection,...

Soyons honnêtes, quelqu’un de persévérant, même hermétique à cette connexion profonde avec lui-même, arrivera toujours à ses fins s'il persévère.

Mais la grosse différence réside dans la difficulté du chemin à parcourir.

Lorsque vous êtes connectés à votre intuition et que vous êtes à l’écoute de vos ressentis, alors des solutions nouvelles apparaissent.

fille spiritualité connexion yoga

Vous savez, c’est dans ces moments que vous pouvez en quelques semaines faire des progrès qui vous auraient mis des mois voire des années en temps normal.

Prenons l'exemple de 2 entrepreneurs aux profils opposés:

Mathilda et Jean qui se lancent dans l’accompagnement des thérapeutes en médecines alternatives (reïki, psycho-énergéticien, magnétiseur, litothérapie,…) et qui n’ont encore aucune visibilité ni aucun client.

(Je sais que ces métiers n’ont pas toujours bonne presse à cause des abus qu’il a pu y avoir dans ces domaines mais je vous en prie, ne vous bloquez pas là-dessus et restez jusqu’au bout car si vous êtes entrepreneur(e) ou porteur de projet, ce concept peut réellement faire la différence entre la stagnation et le succès que vous méritez)

Tout est à faire, ils partent tous deux de zéro.

Jean décide alors de mettre en place des méthodes de prospection, de créer son site internet, de se former à différentes méthodes de vente, de création de contenu,…

Il n’est pas pleinement épanoui ou en accord avec ces méthodes mais il persévère car il veut y arriver et qu’après si ces méthodes ont marché pour d’autres, pourquoi pas pour lui ? 

homme travail dur persévérance

Après quelques mois d’apprentissage et de mise en pratique, il parvient enfin à obtenir ses premiers clients.

Il est super content, mais pas totalement aligné avec ses valeurs profondes, il sent que quelque part, ça coince et que ce n’est pas la bonne méthode pour lui.

Mathilda, quant à elle, n’aime pas trop toutes ces « méthodes », elle écoute plus son intuition.

Elle ne perd pas de vue l’objectif évidemment, elle sait qu’elle a besoin de développer sa clientèle et est prête à fournir les mêmes efforts pour y parvenir.

Mais elle « ressent » qu’elle devrait aller à cette conférence qui parle de spiritualité.

Puis ayant discuté avec des personnes très intéressées par ses services et sensibles à son histoire lors de cet événement, elle se rend compte que ces futurs prospects ont tous un besoin fort de connexion à l’humain.

Car ils se sentent isolés, travaillant à leur compte, ils ne développent pas trop de lien social et les formations en vente et marketing pour développer leur clientèle ne leur parlent pas du tout.

Elle a alors l’idée de créer un Atelier destiné à mettre en contact ces personnes afin qu’elles discutent entre elles et qu’elles puissent s’entraider.

Pour ça, elle en parle à ses nouvelles connaissances de la conférence et avec le bouche à oreilles, très vite, le groupe se forme.

La date est posée et le premier atelier a lieu. 10 personnes, cela reste modeste, mais c’est un début.

Puis, l’atelier ayant fait des émules, le suivant rassemble 30 personnes et plusieurs de ces personnes souhaitent que Mathilda les aident à développer leur activité et à être plus visible.

Ce que fait Mathilda, c’est qu’elle organise une journée portes ouvertes, en partenariat avec la mairie, qui permet à se nouvelle communauté de se faire connaître.

Bref, en l’espace de 6 mois, Mathilda a fédéré une communauté, trouvé des premiers clients, noué des liens forts avec de futurs partenaires potentiels et un article est paru dans le journal sur cette dernière journée de rencontres.

femme communauté rencontre spiritualité

Tout ça sans suivre une formation, sans aucune méthode, juste en s’écoutant et en restant aligné avec ce qui comptait le plus pour elle: la connexion à l’humain.

Évidemment, il s’agit ici d’une situation fictive basée sur des profils type que j’ai accompagnés dans leur phase de création et de lancement.

Le but n’est pas de dire qu’une méthode est meilleure que l’autre, pas du tout.

Ce que j’affirme, par contre, c’est que chacun a des talents et besoins différents et qu’une méthode peut très bien convenir à une personne et lui apporter l’abondance qu’elle recherche, alors qu’avec une autre, il y aura blocage et repli sur soi.

C’est la raison pour laquelle aujourd’hui, malgré un engouement pour le développement personnel, si peu de personnes vont au bout de leurs « formations »

Est-ce que la méthode est mauvaise?
Pas forcément

Est-ce que la personne est feignante? 
Pas nécessairement non plus, c’est souvent une personne courageuse et passionnée qui met toujours du coeur à l’ouvrage lorsqu’elle se sent sur son chemin

Qu’est ce qui se joue donc derrière cet exemple? 

Respecter l’alignement avec vos valeurs profondes est le plus important. Ne perdez jamais de vue qui vous êtes et ce qui a de l’importance à vos yeux.

Une fois ce concept intégré, tout est plus fluide car on choisit spontanément le chemin qui nous correspond.

Cependant, il y a un écueil à cette manière de penser, que nous allons voir en détail afin que vous soyez prêts si cela se produit 💪.

Attention cependant à ne pas tomber dans l’excès inverse, à savoir l’aversion à la nouveauté.

2. L'aversion à la nouveauté: le piège de l'entrepreneur

Suite à l’exemple précédent, on pourrait être tenté de prendre un raccourci et de se dire:

« Bon, puisque je ne me sens pas à l’aise avec cette nouvelle tâche, c’est que ça ne correspond pas à mes valeurs »

Mais ce n’est pas aussi simple et cela s’explique très bien grâce à la neuroscience.

En effet, selon le professeur et chercheur en neurosciences, Gerhard Roth, plus de 80% de nos actions sont automatiques car le cerveau a tendance à tout transformer en routine ou habitude.

Habitude jogging

Mais pourquoi agit-il de cette manière, plutôt que de nous laisser le choix de nos actions à chaque instant ? 

En réalité, pour une raison purement biologique…toute pensée a un prix, qui se calcule en calories.

Le cerveau cherche toujours à économiser de l’énergie et à minimiser les risques et son organisation est d’une précision redoutable.

Cela explique pourquoi remplacer une vieille habitude par une nouvelle est l’une des choses les plus difficiles à faire.

Difficile mais pas impossible…

Pour y parvenir, il existe des astuces comme le fait de s’auto-récompenser ou de s’engager vis à vis d’autres personnes 🚀

Ainsi, lorsque vous ressentez de l’aversion pour cette nouvelle tâche, cela ne veut pas forcément dire qu’elle est contraire à vos valeurs mais juste qu’elle n’est pas encore intégrée comme une habitude et demande donc plus d’efforts.

Ensuite, il peut être intéressant de décomposer les actions en plus petites tâches afin de faire le premier pas.

Par exemple, si nous souhaitons courir 30 minutes par jour, 3 fois par semaine; commencer par 5 minutes par jour, 3 fois par semaine et augmenter au fur et à mesure 😎

👉 Le délai moyen pour prendre une nouvelle habitude peut varier d’une personne à l’autre mais ce qui ne varie pas c’est qu’il faudra toujours commencer par faire un premier pas

C'est pourquoi il est si important de persévérer au début quand cela est inconfortable car il y a toujours un moment où cela deviendra plus facile quand le cerveau en aura fait une habitude.

C'est là qu'en général 90% des entrepreneurs se perdent dans les formations 😔

C'est pourquoi je suis persuadé qu'aujourd'hui, avec la multitude d'informations disponibles, la meilleure méthode pour aider un entrepreneur à se lancer est un accompagnement plus qu'une formation.

Cela permet d'échanger en tête à tête et de cerner les points bloquants profondément ancrés dans l'esprit de la personne.

Ce qui bride son potentiel et l'empêche d'atteindre l'abondance qu'il recherche.

En effet, sans quelqu'un en face de lui pour lui en faire prendre conscience, comment peut-il s'en rendre compte ?

Mais surtout, cela permet également de soutenir et épauler l'entrepreneur dans les moments plus difficiles où il aura besoin de sortir de sa zone de confort.

C'est en tout cas le parti que j'ai pris, cela prend certes plus de temps car au lieu d'une formation pré-enregistré, que l'on peut vendre à des milliers de clients à la fois, je prône l'accompagnement au cas par cas et sur-mesure.

discussion business tête à tête

Mais les résultats sont à mon sens plus probants et cela permet de tirer le meilleur de chacun.

Dans la vie, tout le monde n'a pas besoin des mêmes choses, c'est tout l'art de l'accompagnement, de cerner les besoins humains de chacun et de s'adapter pour tirer le meilleur de leurs talents particuliers 💪

Si vous vous retrouvez dans toutes ces lignes et que vous êtes prêt à changer, alors je vous propose un entretien privé de 15 minutes où nous allons ensemble:

- clarifier vos objectifs et l'alignement avec vos valeurs
- identifier les points bloquants

Cliquez ici pour réserver votre créneau : Votre entretien privé personnalisé

(je précise que ce entretien gratuit n'est pas un appel de curiosité. Il a pour but de clarifier votre situation et de vous aider à passer à un niveau supérieur dans votre business et dans votre vie en général. Des questions préalables vous seront posées afin de m'assurer que cet entretien est bien pertinent pour vous)

Je vous dis à très vite de l'autre côté 🚀

PS: Si vous n'en êtes qu'au tout début de votre chemin entrepreneurial, voici une vidéo résumé des 7 étapes indispensables lors de la création d'entreprise 😉:


PPS: Si vous voulez travailler votre intuition, vous trouverez ici une conférence de Laurent Gounelle sur le sujet, qui parle de travaux scientifiques ayant débuté en 1970 (eh oui, il y a quarante ans, ce sujet était déjà étudié...et notamment par la CIA)

Si vous avez aimé ce contenu, vous êtes libre de le partager ! :)

1 réflexion au sujet de « Spiritualité et entrepreneuriat: comment les concilier ? »

  1. J’aurais aimé lire cet article avant ! j’ai navigué pendant des années dans un grand groupe en « sous-marin » pour essayer de changer les choses de l’intérieur… j’ai failli me perdre et adopter la « carrière » de quelqu’un qui n’était pas moi… alors merci pour remettre les priorités dans le bon ordre !

    Répondre

Laisser un commentaire